Engagement social

Invitation de réfugiés au restaurant

Ce soir j’ai invité Idris et Adnan, les deux réfugiés kurdes syriens que je rencontre régulièrement ainsi que leurs femmes respectives au restaurant.

Mezze

Je leur ai laissé le choix du restaurant qui s’est porté sur Mezze, un restaurant libanais à Schlieren, dans la banlieue de Zurich.

Ils sont débrouillards, puisqu’ils ont réussi à emprunter chacun une voiture pour venir.

Idris et Adnan ne travaillent pas mais ne sont pas totalement frustrés pour autant.

Contrairement à ce que beaucoup d’entre vous puissent penser, ils ne sont pas intéressés de me pomper financièrement. Ils ont leur fierté et ça va jusqu’au point où ils m’ont demandés s’ils devaient participer au repas.

D’une certaine façon je suis moi aussi un réfugié en Suisse. Bien que j’ai réussi des études dans une grande école d’ingénieurs (Centrale Lille) mes problèmes psychologiques ont été détectés par les entreprises françaises. Un employeur suisse tolère un écart de comportement sporadique si la performance globale est au rendez-vous.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s