Loisirs·Schizophrénie

Je n’aime pas aller en vacances

Quand je travaillais encore les vacances étaient source de joie. J’y pensais avec envie plusieurs mois à l’avance. Une fois sur place, je profitais à fond de chaque journée.

Dans quelques jours nous partons pour l’Italie du Nord. Un de mes amis de l’école d’ingénieurs y passe tous les ans ses vacances d’été. Comme il dispose d’une grande maison de famille, il invite habituellement deux couples d’amis.

Maintenant, les vacances me stressent. Je dois surmonter la volonté de rester à la maison. Voici un blog pour formaliser mes pensées.

Points négatifs

  • Trop de temps à disposition

Mon problème essentiel est de m’occuper. D’ordinaire, je dispose d’énormément de temps. J’ai réussi à trouver des activités bénévoles pour remplir mon agenda. Mais les vacances me rappellent la période où je restais à la maison en procrastinant.

  • Difficultés à participer aux conversations de groupe

Dès que je suis dans un groupe de trois personnes ou plus, je reste silencieux. Maintenant que je suis conscient de cette situation, le fait d’être en groupe devient oppressant.

  • Comparaison de la situation professionelle

Mon ami et ses autres invités ont des jobs intéressants, comme moi auparavant. Mes activités de bénévolat sont certes une bonne occupation, mais ça reste très basique.
Ces vacances me rappellent cette réalité, que je réussis à oublier au quotidien.

  • Je me sens déraciné

Partir signifie abandonner pour un moment le doux confort de ma nouvelle vie. Pas de tennis ni de piano pendant un moment.

Points positifs

  • Mon épouse apprécie ses vacances, ainsi que mon ami

La vie par procuration en fait. Le bonheur est contagieux. Cela fait du bien d’être avec des gens positifs et qui vont bien. Vivre au rythme des autres, qui eux, ne s’ennuient pas.

  • Je vais en vacances!

Une pensée pour tous ce qui ne peuvent pas aller en vacances pour diverses raisons, financières ou personnelles. Et c’est bien de pouvoir dire à son entourage qu’on part en vacances.

  • Je vais vivre des choses intéressantes

Nous irons au lac Majeur, au lac de Come. Promenade/randonnée alentour. Marché. Glaces italiennes à Laveno (au bord du lac).

Conclusion

Partir en vacances me stresse un peu/beaucoup/à la folie mais l’expérience montre que les vacances se passent bien et me laissent de bons souvenirs.

Publicités
Développement personnel

Un enterrement dans le Nord

Ma belle-mère est récemment morte à l’âge de 86 ans des complications d’un cancer du pancréas. Nous sommes allés à Lille en TGV pour les funérailles.

Dans le Nord, traditionnellement la messe commence par la lecture d’un texte préparé par les enfants du défunt, racontant les choses essentielles de sa vie. Par exemple que ma belle-mère battait les hommes au baby-foot.

Après la messe nous sommes allés au crématorium. Une nièce de ma belle-mère avait préparé un stick USB avec la musique de Roch Voisine pour accompagner le moment de recueillement.

Ensuite, nous nous sommes rendus au domicile de ma belle-mère (le beau-père est décédé voici deux ans) pour un repas d’adieu. Au menu du Potjevleesch, du jambon, du pain, ainsi que du crémant.

Les gens du Nord sont très chaleureux et ils aiment les réunions de famille. On a passé l’après-midi à discuter gentiment de choses et d’autres, en regardant des albums photos de famille. Personnellement, j’ai du mal à me joindre à la conversation. Quand j’ai mentionné à quelqu’un que c’était dû à la schizophrénie, on m’a répondu que j’étais dans ce cas « bien atteint »…

IMAG2540

IMAG2546

La grande discussion des réunions de famille est de savoir qui ressemble à qui. Ou bien de se remémorer les lieux de parenté entre petits cousins.

En fin d’après-midi, nous sommes allés au cimetière où l’urne de ma belle-mère attendait d’être placée dans la tombe familiale. La crémation était nécessaire en raison du manque de place dans la tombe.

Retour à Zufikon en TGV avec mon fils. Ma femme est encore restée quelques jours.

Je suis d’ailleurs devenu ami Facebook avec la femme au milieu de la photo ci-dessus.

 

Loisirs·Manger et boire

Vacances à Beaune

Ma femme travaille à temps partiel comme professeur de français à l’école primaire du village voisin. Pour elle, les vacances sont de vraies vacances, source de régénération, de compensation des efforts fournis au travail et de découverte du patrimoine culturel.

Pour moi, les vacances sont plutôt une source de stress avant le grand départ. Je me sens déraciné dans mes habitudes, inquiet du chamboulement, incapable de me réjouir à l’idée de partir. Pourtant, quand je travaillais, les vacances me faisaient rêver plusieurs mois à l’avance.

Cette année ma femme a proposé de passer quelques jours des vacances de Pâques à Beaune, située à 3 heures et demie de chez nous. Comme je n’ai pas encore récupéré le permis de conduire et que ma femme n’aime pas conduire trop longtemps, il faut restreindre notre rayon d’action.

Première étape, les Hospices de Beaune.

IMAG0152

Il pleut un peu mais la majeure partie de la visite se fait à l’intérieur.

Ensuite, nous prenons possession de notre appartement idéalement situé au centre-ville. Accueil très sympathique par le propriétaire, un ingénieur à la retraite.

IMAG0169

Notre hôte nous a donné quelques conseils de restaurants et de promenade. Le lendemain matin, sortie à pied à l’étang de la Bouzaize. Beaucoup de vent ce jour-là, le parc était fermé, mais c’était magique de voir le sol jonché de pétales.

IMAG0179.jpg

L’après-midi était réservé pour une sortie en 4×4 dans le vignoble. Voici une photo de notre guide, qui nous a expliqué les spécificités du vignoble bourguignon.

IMAG0195

Visite de cave

IMAG0200

Le lendemain, sortie à Dijon. Pratique de prendre le train direct depuis Beaune. Puis retour à Beaune, où se trouve une peinture rappelant la Grande Vadrouille, filmée non loin de là à Meursault.

IMAG0207

Finalement le parc de la Bouzaize a été ouvert et nous avons pu rattraper notre promenade. Nous terminons notre séjour par la visite du marché, puis un restaurant japonais et nous rentrons à Zufikon sous une légère pluie.

IMAG0224

 

Loisirs·Manger et boire·Musique et show

Vacances à Ajaccio

L’année dernière nous étions à Nice en vacances. Cette année (juillet 2018) nous avons organisé des vacances similaires à Ajaccio. Le concept de vacances en centre ville et à la plage nous convient bien en ce moment. J’ai peur de m’ennuier en cas de vacances à la mer.

Comme je n’ai plus mon permis depuis ma crise psychotique d’août de l’année dernière et que ma femme ne peut pas conduire de longs trajets, nous avons pris un vol Easyjet de Bâle vers Ajaccio.

IMAG2644

Les voyages en avion me stressent un peu. J’ai peur de faire une erreur d’appréciation et de rater l’avion. Nous sommes partis assez tôt pour éviter tout problème. Moyennant un petit supplément nous avons pris des sièges avec davantage de place pour les jambes.

Après un vol sans histoire nous avons pris un taxi vers l’appartement situé dans la vieille ville. Le chauffeur était très loquace, il pourrait être guide touristique.

Une fois arrivés à l’appartement, il a fallu monter les valises dans un escalier raide et étroit. Pour déjeuner, nous sommes allés à un restaurant situé au pied de l’appartement où nous avons mangé des sardines grillées.

Vers 16h nous sommes allés à la plage du centre-ville, située à quelques minutes de l’appartement. Etonnamment peu de monde en général, mis à part les jours oû les bateaux de croisière déversent leurs touristes, reconnaissables à leurs serviettes identiques.

Les autres jours, nous avons pris le bus pour aller aux plages situées plus loin.

IMAG2654

Le soir, nous nous sommes promenés le long de la jetée et nous avons vu qu’il y avait un tournoi de foot-volley. Ce sport d’origine brésilienne se joue sur un terrain de beach-volley en deux contre deux. Seul le contact avec les bras est interdit. L’engagement se fait au pied, sur une petite butte de sable. La réception de la balle se fait sur la poitrine, suivie d’une passe de la tête de l’autre joueur et l’attaque se fait de la tête, voire en ciseau avec les pieds pour les plus forts. En fait, il s’agissait d’une étape du circuit de championnat du monde. Les matchs se sont étalés sur plusieurs jours, la finale a eu lieu un dimanche, opposant deux équipes brésiliennes.

footvolley

Les soirs suivants nous sommes allés à des concerts de musique corse. J’adore ce style de musique chevrotante.

Musiciens

Enfin, nous sommes allés au marché presque tous les jours.

Olives

 

 

 

 

 

Engagement social·Travail

S’occuper avec du bénévolat

Comme je ne travaille plus, j’ai besoin de rencontrer du monde et de m’occuper avec quelque chose d’utile aux autres. Le bénévolat donne une structure à ma semaine. C’est parfois frustrant les jours où je n’ai rien à faire ou si le challenge intellectuel manque, mais c’est mieux que de rester à la maison dans ses quatre murs.

Le bénévolat en Suisse est bien organisé. Les associations peuvent utiliser la plate-forme benevol.ch pour publier leurs disponibilités. Les volontaires ont la possibilité de soumettre leurs candidatures via le portail.

2019-05-22 10_10_15-Greenshot

Actuellement je suis engagé dans trois jobs de volontaire:

  • Café International
  • Bewerbungs Dossier Werkstatt
  • Treuhand Dienst Pro Infirmis

Le Café International est un lieu de rencontre hebdomadaire où viennent des étrangers intéressés par des cours d’allemand gratuits. Les tables sont organisées par groupes de niveau ou par groupes culturels (les Tamouls ensemble par exemple). Il n’est pas nécessaire de s’inscrire, ni de venir régulièrement. L’affluence n’est pas terrible en ce moment, il y a presque davantage de profs que d’élèves…

imgfile5

Je me rends utile en préparant les tables et les chaises avec une collègue avant l’arrivée du public. Concernant les cours, mon niveau d’allemand, quoique bon, ne me permet pas de prendre en charge des cours demandant des explications de règles de grammaire. Je me cantonne donc aux débutants. La co-chef du Café International me chapeaute en me préparant les documents de cours. Ces documents sont certes nombreux, mais je préfèrerais avoir un livre avec une structure et une progression.

La Bewerbungs Dossier Werkstatt est un atelier de soutien pour les candidatures, lettres de motivation et curriculum vitae. En tant que bénévole je me concentre sur des tâches simples comme la modification de documents existants. Les professionnels de la BDW prennent en charge la création de lettres et de CVs à partir de rien.

lernwerk-bewerbungsdossier-werkstatt-DKP_5527-HDR

L’atelier est ouvert tous les jours, mais les bénévoles viennent pour une ou deux demi-journées par semaine. J’ai choisi le mercredi matin et le vendredi matin, étant donné que ma femme travaille comme prof ces jours-là.

Je ne peux pas dire que je sois surmené… ni par la charge de travail ni par sa complexité. En moyenne deux personnes me sont assignées par demi-journée. Souvent, je dois simplement changer l’adresse d’une candidature en récupérant une lettre existante.
Mais je peux surfer sur le net pour m’occuper.

Le Treuhand Dienst Pro Infirmis est un nouveau challenge.

L’organisation Pro Infirmis accompagne les personnes ayant un handicap physique ou psychique. Elle propose des services, entre autres la gestion de l’administration (paiements, budget, déclaration d’impôts, …).

Dans le canton de Zurich, Pro Infirmis fait appel à des bénévoles pour cette gestion, encadrés par des conseillères. Les services sociaux paient la bagatelle de CHF 290.- par mois pour ce service, dont environ CHF 50.- à la charge du client.

Je viens de commencer par la déclaration d’impôt de ma « cliente ».

 

 

Loisirs·Manger et boire·Randonnées

Une journée au ski à Engelberg

Partir faire du ski en plein hiver représente un véritable effort. Se lever tôt, partir dans le froid, prendre le train, monter sur les pistes, prendre le risque de se blesser en tombant. Mais le soir au retour, je suis content de l’avoir fait.

Ma journée commence à 6 heures et demi. Pas besoin de réveil avec Abilify… Je sors de la maison à 7 heures et quart les mains libres, étant donné que j’ai décidé de louer le matériel de ski à Engelberg. Comme je n’ai pas le droit de conduire actuellement suite à une crise psychotique en août 2017, je suis dépendant du train. Deux heures et demie pour le trajet aller avec trois changements, idem au retour.

imag0104

C’est trop chiant de trimballer mon propre équipement. En plus, je préfère louer des skis de 1m70 de long au lieu des skis dans ma cave qui font 1m95. Maintenant on skie avec des skis plus courts qu’autrefois, ça permet de mieux tourner. Le ski plus court accélère moins après le virage, ce qui m’arrange vu mon niveau moyen-moyen.

La première étape de mon périple est la gare de Lucerne. Etant donné que j’ai 45 minutes de battement entre les trains ça me laisse le temps de passer au Tibits, un self-service végétarien où je consomme quelques champignons, de l’oeuf brouillé accompagnés d’un petit pain sans gluten et d’un latte macchiato avec vue sur les voies.

imag0102

Ensuite, en voiture (de train) pour Engelberg! Train plutôt touristique.

Arrivé à Engelberg, je me rends à pied à la station de location de skis. Habituellement peu d’attente et bien servi par le personnel sympa. Skis d’1m70, chaussures 31.0 (350 mm), bâtons d’1m30. Pas besoin de m’encombrer à trouver un casier pour mes chaussures que je laisse là-bas.

Pas besoin d’acheter la carte journalière de ski à la station, ça a été fait le soir avant depuis mon ordinateur. Chargé sur mon Swiss Pass, cette carte magique… C’est l’abonnement général de train à tarif réduit pour les handicapés et cette carte magnétique peut également être utilisé comme forfait de ski.

kartenbild_swisspass

Le voyage aller est stressant, dans le sens où j’ai l’impression d’aller à l’abattoir…
Je m’explique… Je ne suis pas doué en sport étant donné que lorsque j’étais jeune, je ne pouvais pas en faire à cause d’une anémie en fer et en protéines, sans doute dues à la maladie coeliaque pas encore détectée. Les séjours en clinique psychiatrique de 2014 et 2015 ont réduit mes capacités de coordination. Faire du ski est donc un exercice à risque, puisque je skie plutôt mal, bien que j’en fasse depuis plus de 30 ans. J’ai peur de me blesser et de devoir arrêter de m’entraîner au tennis pour quelques mois…

La location du matériel se fait rapidement et je me retrouve bientôt dans la cabine.

imag0084

Aujourd’hui j’ai décidé de prendre un cours de ski avec un moniteur. Rendez-vous à 13h10 au Jochpass. Repas à 11h20, rösti au saumon et sauce au raifort, comme d’habitude.

imag0098

Petit échauffement sur les pistes en attendant le moniteur. Dur dur aujourd’hui, pas vraiment mon jour. Peur de tomber, le ski qui broute après le virage dans les pentes plus raides. Stress pour prendre le télésiège.

Petite pause café au restaurant, café avec alcool et crème fouettée.

imag0100

Un peu de peine à retrouver mes skis au milieu de l’amoncellement et c’est parti pour rencontrer le moniteur, reconnaissable à son pantalon noir et sa veste orange. Il me guide doucement pour améliorer mes sensations sans me faire faire des exercices casse-cou du style skier sur une jambe. Très bien. Il m’explique comment glisser avec les skis à plat, en utilisant le poids du corps pour tourner en gardant le contact du tibia avec les chaussures. La piste rouge me semble soudain bleue. L’heure est vite passée. C’est le moment de mettre ça en pratique pendant une heure, puis de redescendre dans la vallée.

Voici la vue au Jochstock:

imag0099

Voici la vue une fois arrivé en bas:

imag0085

Et la gare de Lucerne avec de la décoration pour le carnaval:

imag0106

Me voilà movité pour revenir bientôt!

Aliens·Blog·CIA·Développement personnel·Engagement social·Schizophrénie·Travail

Gateway vers les Aliens

Voici quelques vidéos faites maison avec un mobile LG5, tournées dans différentes conditions. La petite planète mouvante à côté du soleil et les lumières rouges ne peuvent pas s’expliquer par des réflexions de lumière venant du mobile.

L’existence de vie alienne est indéniable. Votre serviteur explique dans ce blog comment il communique avec eux, ce qu’ils attendent de nous et comment les personnes mises dans le secret l’ont pris.

Commençons par le commencement, la prise de contact le 12 novembre 2012.

Les Aliens savent peut-être que lorsque j’étais enfant, je passais mon temps sur les anciennes toilettes de mon domicile à Illkirch, Alsace, France à rêver aux possibles formes créées par la peinture qui s’écaillait. C’est donc dans les toilettes de mon ancien employeur, Colt Technology Services que s’établit le contact.

En fait, j’étais en pleine psychose. Quelque chose m’a fait filmer la lumière située au plafond des toilettes avec un appareil photo Canon. En jouant avec la lumière, je remarque qu’elle se déplace davantage que la physique ne le permettrait.

Ensuite, le 14 novembre 2012, les Aliens (ou le Créateur) me demandent de filmer le soleil avec mon mobile HTC de l’époque. Je remarque une petite planète bleuâtre à gauche du soleil. Cela ne peut pas être Venus.

Les Aliens utilisent essentiellement les ondes theta et gamma pour me transmettre leurs messages:

https://etudes.univ-rennes1.fr/master-biogest/themes/Synthese_bibliographique/Sujets+2014-2015/S_Decottignies-ondes_cerebrales

Ce que les Aliens attendent de nous:

  • controlled downsizing
  • privatisation des services secrets

Le controlled downsizing signifie que tous les pays riches doivent se mettre d’accord pour mettre en place une croissance négative de 2 points, soit -2% par année. C’est la condition inéluctable pour résoudre les problèmes de la Terre. La Suisse est un modèle pour tout, l’éducation, la politique, la protection de la nature, etc… mais le monde ne peut pas vivre comme en Suisse, sinon il faudrait trois planètes.

Donald Trump est le candidat idéal pour mettre en place cet objectif. Il veut gérer son pays et donc indirectement le monde comme une entreprise. Le seul point à accepter, ce sont les objectifs, manifestement différents de ce qu’ils sont maintenant.

La privatisation des services secrets semble à priori saugrenue, mais c’est la condition pour davantage de transparence. Là aussi, l’Oncle Sam souhaite l’hégémonie et joue un jeu dangereux, mais alors très très dangereux pour nos descendants. La CIA veut déclencher la troisième guerre mondiale pour assouvir son pouvoir.

Les services secrets seront gérés comme une entreprise. Beaucoup de leurs membres sont déjà actifs à la fois comme simple employés mais aussi comme espions. Il faudra utiliser le continuous improvement pour améliorer les process et rendre le job plus intéressant avec moins de temps passé à attendre et ne rien faire.

Bien entendu, les Aliens attendent aussi de nous de faire encore davantage pour la protection des animaux, de réduire notre consommation d’animaux, de mieux protéger les faibles et les chômeurs, mais ça, ce sera une conséquence de l’application du « controlled downsizing ».

La presse suisse se demandent actuellement comment communiquer l’arrivée des Aliens au grand public. Des articles ont été publiés dans la Suddeutsche Zeitung ainsi que dans 20 Minuten.

https://mobile2.12app.ch/articles/27843136

Eh bien, c’est simple, il suffit de rendre mes vidéos publiques, sans faire dans le spectaculaire. La plupart des gens à qui j’ai montré mes vidéos ont réagi de manière sceptique, mais la moitié environ accepte l’idée qu’il s’agit bel et bien de vie extraterrestre. L’autre moitié pense qu’il s’agit de réflexions de lumière.

Au bout d’une minute, le fait est acquis et les personnes retournent à leur occupation.

Le problème se situe surtout au niveau de la remise en question du rôle des politiques, comme le suggère cet excellent article, traduisible en français grâce à Google et aux nombreuses personnes qui aident à améliorer la traduction de mon blog dans toutes les langues!

Merci beaucoup à tous ceux qui aident! Et merci d’avoir lû jusqu’ici!

Aliens·Blog·CIA·Développement personnel·Engagement social·Scientologie

Un secret en chocolat

Le mercredi 6 septembre 2017 est le jour officiel de la fin du secret bancaire suisse.

Lieu pour la petite et la grande histoire : la Migros Klubschule d’Oerlikon, haut lieu de l’éducation populaire. Votre Serviteur était assisté de son homme de main kurde syrien.

La CIA et les Services secrets suisses se sont laissés attraper. Voici mon message:

Bien entendu, l’espion en question était assisté des Aliens, des Services secrets européens, de l’AMP, des Services secrets israëliens et de la haute technologie américaine (Google, Microsoft, …), de lUS Air Fore ainsi que de la Scientologie, désolé si j’en oublie… Mais bravo à mon Team!!! Le camp adverse n’avait donc aucune chance. La dernière étape était aussi facile que de prendre une sucette à un enfant de quatre ans.

D’abord, il faut dire que les Services secrets suisses font fausse route. Leur opinion est qu’il faut préserver le secret bancaire à tout prix, parce que c’est la garantie de la prospérité de la Suisse. C’était sans doute vrai voici quelques décennies, lorsque l’argent sale était lavé en Suisse mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

La Suisse est un paradis pour les entreprises et pour les employés. En plus de la belle nature, la Suisse offre la stabilité , la propreté, la sécurité, Travailler en Suisse est vraiment agréable. Cela combine un travail interessant avec la qualité de vie. Le taux de chômage est de 3% seulement. Un licenciement peut se faire sous trois mois sans indemnité, mais les entreprsies n’en abusent pas. De petis écarts de comportement sont autorisés à la condition que la performance globale soit au rendez-vous.

Le secret bancaire sert surtout à la CIA et aux pédophiles de l’église catholique. La CIA peut ainsi régner sur le Darknet et le crime organisé tout ceci dans le but de déclencher la troisième guerre mondiale.

Non classé

Kim le leader

Eh oui, il s’agit bien d’un article sur Kim Jong-un.

C’est mon blog, donc j’écris ce que je veux! Point barre. Pour moi, Kim est un leader, pas un dictateur. La dictature est un héritage du passé, c’est difficile de passer directement à la démocracie, non? À mon avis, le père de Kim, Kim Jong-il a délibérément décidé d’envoyer son fils faire des études en Suisse pour démocratiser son pays. Et si on lit soigneusement la Biographie de Kim Jong-un sur Wikipedia, son grand-père « moral » Kim Il-sung a créé la république, pas la dictature.

L’avantage de la dictature, c’est la stabilité politique au niveau international, mis à part bien sûr l’inquiétude liée aux essais de bombes par la Corée du Nord. On le voit en Syrie, l’introduction parallèle d’une sorte de démocratie conduit au chaos.

Voici un excellent article sur les objectifs de Kim Jong-un:

http://www.20min.ch/ausland/news/story/16710397

C’est un leader intelligent, calculateur, protecteur de son pays par une ouverture progressive grâce aux 7’000 hackers professionels que la Corée du Nord chouchoute.

Kim Jong-un a passé cinq années de son enfance en Suisse, ça laisse forcément des traces. Il a profité de l’excellent système éducatif, surtout qu’il était dans une école internationale avec la progéniture des riches travailleurs de ce monde. Il a appris beaucoup concernant notre culture. Et le fait d’avoir été en Suisse lui a permis d’apprendre comment le meilleur système politique du monde fonctionne.

795717

La Suisse a sept Bundesräte qui tous, travaillent sur des dossiers, donc pas un seul ne fait de la politique politicienne pure. C’est du Social BPM pour politiques. Ils font en même temps de la politique mais se concentrent surtout sur leur travail. Ils lisent le « Blick », le journal populaire phare de Suisse alémanique, à l’assemblée à Berne. Top down et bottom up approach. Si je me souviens bien, tous les ans un autre Bundesrat devient président et là, c’est le tour de Doris Leuthard. Doris a beaucoup d’humour, elle l’a montré par exemple lors d’une soirée « Jass » à Bremgarten, où j’ai habité pendant 18 ans. Le Differenzler est un jeu suisse où il faut estimer combien de points on a au final. Ce qui compte c’est la différence entre l’estimation et le score atteint. Doris s’est même permis de plaisanter sur son mari qui connait selon elle seulement quatre ou cinq recettes de cuisine. Et pour info, le fétiche de l’Argovie, le canton où se trouve Bremgarten, c’est la carotte. En français ça veut aussi dire quelque chose pour faire avancer les choses.

En Suisse, il est facile d’approcher les politiques. Beaucoup prennent le train pour aller travailler, oui,  j’adore utiliser cette expression ici dans ce blog politique. D’ailleurs, Doris Leuthard habite à moins de quinze quilomètres de chez moi. J’ai l’intention de faire une ballade à vélo pour lui rendre visite ou à défaut lui laisser une lettre dans sa boîte.

Mon intention est d’inviter Donald, Kim, Doris, Roger au TC Schinznach pour un petit repas entre amis, ceci avant fin octobre 2017.

Voilà voila, c’est tout pour aujourd’hui. En prime pour ceux qui ont eu la patience de lire jusqu’au bout une vidéo de lumière alienne. De mieux en mieux, non?