Blog·Vacances

Vacances à Budapest

C’est reparti pour quelques jours de vacances, cette fois-ci en Hongrie, pays que nous n’avons pour l’instant pas encore visité. L’inspiration vient de notre récent voyage en train à Vienne, plus particulièrement le retour en train couchette de nuit. C’était confortable, pratique et écologique. Donc nous retentons l’expérience, Budapest n’étant qu’à 2h40 plus loin que Vienne.

Les hôtels ne m’ont pas inspiré. La location d’appartement semble plus intéressante. C’est donc sur AirBNB que nous avons choisi notre hébergement.

Le voyage commence un dimanche soir. Aucun stress, mis à part la crainte d’être trop à l’étroit dans la cabine. Un petit verre au bistrot de la gare de Zurich en attendant le départ. C’est l’occasion de faire un compliment à ma femme. Habillée sportivement, mais élégamment, elle ne fait pas ses 60 ans!

Le lit-couchette fait à peu près ma taille. Ça ira. C’est ma femme qui se colle la couchette du haut, étant donné qu’elle est plus courte. Voyage de nuit, sans stress, réveil à Bludenz, Linz, Salzburg. Petit déjeuner servi en cabine. Arrivée de bonne humeur et reposés à Budapest avec un peu de retard. Impressionnant de voir autant d’éoliennes en chemin!

En attendant de pouvoir emménager dans notre AirBNB, nous laissons nos bagages à la consigne de la très belle gare. Passage obligé au bureau de change, étant donné que la monnaie locale est le florin. Surprenant de recevoir des billets de 10000 florins. On se croirait au Monopoly!

Cappucino dans un café-boulangerie puis repas de midi dans un restaurant-take away vietnamien. Le contraste avec par exemple la gare de Lyon à Paris est saisissant. Peu de monde dans les rues de la gare de Budapest et presque pas de restaurants. Le coût des consommations et des repas est un peu plus de la moitié de ce que nous avons l’habitude de payer en Suisse.

Nous pouvons emménager au AirBNB vers 13h30. C’est parfait, on peut se reposer avant de repartir. L’appartement est exactement comme décrit dans l’annonce, spacieux, propre, chaleureux avec du bois, du cuir et un peu de métal. C’est un loft avec mezzanine. Excellent rapport qualité-prix comparé à un hôtel!

Comme nous sommes près du Danube, nous commençons par une promenade. Là aussi, peu de monde, mais de la misère à laquelle nous ne sommes pas habitués en Suisse, des SDFs. Le centre-ville n’est apparemment pas sur notre route…Beaucoup de bâtiments de bureaux le long du Danube.

Finalement, nous décidons de prendre les transports en commun afin de visiter le quartier du château de Buda. C’est le crépuscule. Le parlement est magnifiquement illuminé, ce qui nous motive à faire une petite croisière sur le Danube le lendemain soir à la même heure.

Mardi, démarrage en douceur. Après une halte à un des nombreux cafés de Budapest, nous décidons de faire le tour de la ville en bus touristique. Cette visite terminée, nous flânons au centre-ville avant de monter sur le bateau-croisière.

Le moment est parfait, juste à la tombée de la nuit. Les monuments sont éclairés de différentes couleurs, c’est tout simplement magnifique. J’ai déjà vu pas mal de choses dans ma vie, mais là, c’est l’émerveillement!

C’est finalement à l’appartement que nous mangeons ce soir, ma femme étant peut-être bouleversée par l’émotion.

Mercredi, petit tour d’entraînement au chant le long du Danube, situé à 300 mètres de notre appartement, avant de repartir vers le musée national hongrois. On peut y voir des costumes et accessoires à travers les époques. À l’extérieur, une exposition de femmes en costumes.

En début d’après-midi, nous prenons encore une fois le bateau sur le Danube, puisque c’est compris dans le forfait du bus touristique. Rien à voir avec la magie du soir précédent!

Notre prochaine étape, ce sont les bains Gellert. En Suisse, nous avons accès à des bains thermaux près de chez nous. C’est donc plutôt la visite de l’installation et du café qui nous intéresse. Pas de café à Gellert, mais c’est possible aux bains Ruda, à dix minutes à pied.

La soirée se termine à un restaurant typique hongrois, mais tout sans gluten. Retour à pied.

Les magasins du centre-ville ne sont pas particulièrement originaux. Les grandes marques internationales occupent le terrain, avec bien entendu de multiples magasins de souvenirs vendant partout les mêmes choses.

Jeudi visite de la synagogue de Budapest, la plus grande d’Europe et la deuxième plus grande au monde après celle de New York.

On nous donne une Kippa en carton qui a de la peine à tenir sur mon crâne dépourvu de cheveux.

À l’extérieur, on peut voir un arbre en métal commémoratif. Nous apprenons au passage que Tony Curtis était est juif hongrois et que sa fondation a permis la reconstruction de la grande synagogue de Budapest.

Repas de midi dans un restaurant hongrois proche de la synagogue. Grosses portions…

Vendredi dernier jour de vacances. Nous retournons au grand marché couvert pour faire le plein de paprika. C’est présenté dans de jolies boîtes. Le petit cadeau de Noël idéal de ma femme à ses nombreuses amies.

Nous voulons déposer nos bagages à la gare, mais là consigne est pleine. Une recherche Google nous permet de laisser nos valises à un hôtel voisin.

Déjeuner sur un des rares bateaux restaurants. Pas mal de bateaux de croisière sur le Danube, courte et longue distance.

Nos vacances se terminent par la visite du musée Ludwig. Ouille ouille… Sans vouloir être méchants, c’est le plus mauvais musée que nous n’ayons jamais vu…

Retour à pied à la gare. Aucun stress de risquer de rater le départ prévu à 20h40. Pour s’occuper, je joue du piano dans le hall de la gare, content d’avoir pris une partition de Boogie Woogie.

Le train couchette part à l’heure. Le contrôleur nous notifie que le petit déjeuner sera servi à 7h, après le passage de la police des frontières suisse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s