Loisirs·Manger et boire·Vacances

Vacances à la Marianne

Je suis de retour après une semaine de vacances réussie, alors que je l’appréhendais (Je n’aime pas aller en vacances).

La Marianne est la maison de vacances de la grande famille de mon ami Alain, située à Casalzuigno en Italie du Nord, à 20 kilomètres à l’intérieur des terres par rapport au Lac Majeur. Voici la maison ainsi que la splendide vue sur les montagnes.

imag0293

imag0295

Elle se situe sur trois étages. Normalement, chaque étage est occupé par une famille. Alain a une soeur et un frère. Le beau-frère est médecin généraliste. Le frère a bien réussi dans le BTP mais vit seul, son ex-femme ayant eu des psychoses. Cette année, il a décidé de louer une villa avec vue sur le lac pour inviter ses nombreux amis. C’était donc plus tranquille, je prèfère comme ça.

Chez mon ami Alain, je me sens comme en famille. On se fréquente depuis 30 ans comme amis de l’école d’ingénieurs, mais on s’est connus la première fois à l’école maternelle d’Illkirch en Alsace. Alain est cultivé, prévenant, pas compliqué pour les repas et plein d’attention pour mon régime sans gluten. Sa nouvelle compagne est une végétarienne fanatique. On a eu droit aux discussions sur les abattoirs et les animaux maltraités le matin au petit déjeuner…

C’est Alain qui fait le programme et ça nous convient bien. Visite du marché de Luino avec nos femmes le lundi. Rien de très intéressant, mais ça fait une sortie en terminant avec un apéro au bord du lac.

imag0283

imag0284

Prochaine journée sortie à Laveno, située au bord du lac, où on trouve les fameuses glaces italiennes.

imag0287

Le matin nous faisons habituellement une promenade vers le village voisin avec ma femme, où nous buvons un latte macchiato dans un bar. L’après-midi un apérol spritz.

imag0296

Pour la baignade au Lac Majeur, nous partons en fin d’après-midi, vers 16h. Etonnant de constater qu’il y a relativement peu de monde au lac en fait. Personne à 10h du matin.

imag0345

Habituellement, nous mangeons au restaurant tous ensemble, avec la famille de la soeur d’Alain. Cette fois-ci dans un restaurant au bord du lac avec pizzas sans gluten.

imag0307

Un soir nous sommes allés à Laveno pour un concert de la musique municipale.

Ensuite, Alain a proposé une sortie au Lac de Côme pour visiter la villa Balbianello à Lenno assortie d’un bon pique-nique.

imag0312

Cette belle semaine se termine par une baignade au Lac Majeur le matin du retour et des achats au supermarché italien pour ramener des souvenirs. À noter que j’ai pû conduire cette année, puisque les autorités m’ont permis de récupérer mon permis après un examen médical convaincant.

J’apprécie plus particulièrement dans ces vacances le fait que je m’adapte au rythme de vie des autres, avec un programme intéressant mais pas surchargé.

Loisirs·Schizophrénie·Vacances

Je n’aime pas aller en vacances

Quand je travaillais encore les vacances étaient source de joie. J’y pensais avec envie plusieurs mois à l’avance. Une fois sur place, je profitais à fond de chaque journée.

Dans quelques jours nous partons pour l’Italie du Nord. Un de mes amis de l’école d’ingénieurs y passe tous les ans ses vacances d’été. Comme il dispose d’une grande maison de famille, il invite habituellement deux couples d’amis.

Maintenant, les vacances me stressent. Je dois surmonter la volonté de rester à la maison. Voici un blog pour formaliser mes pensées.

Points négatifs

  • Trop de temps à disposition

Mon problème essentiel est de m’occuper. D’ordinaire, je dispose d’énormément de temps. J’ai réussi à trouver des activités bénévoles pour remplir mon agenda. Mais les vacances me rappellent la période où je restais à la maison en procrastinant.

  • Difficultés à participer aux conversations de groupe

Dès que je suis dans un groupe de trois personnes ou plus, je reste silencieux. Maintenant que je suis conscient de cette situation, le fait d’être en groupe devient oppressant.

  • Comparaison de la situation professionelle

Mon ami et ses autres invités ont des jobs intéressants, comme moi auparavant. Mes activités de bénévolat sont certes une bonne occupation, mais ça reste très basique.
Ces vacances me rappellent cette réalité, que je réussis à oublier au quotidien.

  • Je me sens déraciné

Partir signifie abandonner pour un moment le doux confort de ma nouvelle vie. Pas de tennis ni de piano pendant un moment.

Points positifs

  • Mon épouse apprécie ses vacances, ainsi que mon ami

La vie par procuration en fait. Le bonheur est contagieux. Cela fait du bien d’être avec des gens positifs et qui vont bien. Vivre au rythme des autres, qui eux, ne s’ennuient pas.

  • Je vais en vacances!

Une pensée pour tous ce qui ne peuvent pas aller en vacances pour diverses raisons, financières ou personnelles. Et c’est bien de pouvoir dire à son entourage qu’on part en vacances.

  • Je vais vivre des choses intéressantes

Nous irons au lac Majeur, au lac de Come. Promenade/randonnée alentour. Marché. Glaces italiennes à Laveno (au bord du lac).

Conclusion

Partir en vacances me stresse un peu/beaucoup/à la folie mais l’expérience montre que les vacances se passent bien et me laissent de bons souvenirs.

Loisirs·Manger et boire·Vacances

Vacances à Beaune

Ma femme travaille à temps partiel comme professeur de français à l’école primaire du village voisin. Pour elle, les vacances sont de vraies vacances, source de régénération, de compensation des efforts fournis au travail et de découverte du patrimoine culturel.

Pour moi, les vacances sont plutôt une source de stress avant le grand départ. Je me sens déraciné dans mes habitudes, inquiet du chamboulement, incapable de me réjouir à l’idée de partir. Pourtant, quand je travaillais, les vacances me faisaient rêver plusieurs mois à l’avance.

Cette année ma femme a proposé de passer quelques jours des vacances de Pâques à Beaune, située à 3 heures et demie de chez nous. Comme je n’ai pas encore récupéré le permis de conduire et que ma femme n’aime pas conduire trop longtemps, il faut restreindre notre rayon d’action.

Première étape, les Hospices de Beaune.

IMAG0152

Il pleut un peu mais la majeure partie de la visite se fait à l’intérieur.

Ensuite, nous prenons possession de notre appartement idéalement situé au centre-ville. Accueil très sympathique par le propriétaire, un ingénieur à la retraite.

IMAG0169

Notre hôte nous a donné quelques conseils de restaurants et de promenade. Le lendemain matin, sortie à pied à l’étang de la Bouzaize. Beaucoup de vent ce jour-là, le parc était fermé, mais c’était magique de voir le sol jonché de pétales.

IMAG0179.jpg

L’après-midi était réservé pour une sortie en 4×4 dans le vignoble. Voici une photo de notre guide, qui nous a expliqué les spécificités du vignoble bourguignon.

IMAG0195

Visite de cave

IMAG0200

Le lendemain, sortie à Dijon. Pratique de prendre le train direct depuis Beaune. Puis retour à Beaune, où se trouve une peinture rappelant la Grande Vadrouille, filmée non loin de là à Meursault.

IMAG0207

Finalement le parc de la Bouzaize a été ouvert et nous avons pu rattraper notre promenade. Nous terminons notre séjour par la visite du marché, puis un restaurant japonais et nous rentrons à Zufikon sous une légère pluie.

IMAG0224

 

Loisirs·Manger et boire·Musique et show·Vacances

Vacances à Ajaccio

L’année dernière nous étions à Nice en vacances. Cette année (juillet 2018) nous avons organisé des vacances similaires à Ajaccio. Le concept de vacances en centre ville et à la plage nous convient bien en ce moment. J’ai peur de m’ennuier en cas de vacances à la mer.

Comme je n’ai plus mon permis depuis ma crise psychotique d’août de l’année dernière et que ma femme ne peut pas conduire de longs trajets, nous avons pris un vol Easyjet de Bâle vers Ajaccio.

IMAG2644

Les voyages en avion me stressent un peu. J’ai peur de faire une erreur d’appréciation et de rater l’avion. Nous sommes partis assez tôt pour éviter tout problème. Moyennant un petit supplément nous avons pris des sièges avec davantage de place pour les jambes.

Après un vol sans histoire nous avons pris un taxi vers l’appartement situé dans la vieille ville. Le chauffeur était très loquace, il pourrait être guide touristique.

Une fois arrivés à l’appartement, il a fallu monter les valises dans un escalier raide et étroit. Pour déjeuner, nous sommes allés à un restaurant situé au pied de l’appartement où nous avons mangé des sardines grillées.

Vers 16h nous sommes allés à la plage du centre-ville, située à quelques minutes de l’appartement. Etonnamment peu de monde en général, mis à part les jours oû les bateaux de croisière déversent leurs touristes, reconnaissables à leurs serviettes identiques.

Les autres jours, nous avons pris le bus pour aller aux plages situées plus loin.

IMAG2654

Le soir, nous nous sommes promenés le long de la jetée et nous avons vu qu’il y avait un tournoi de foot-volley. Ce sport d’origine brésilienne se joue sur un terrain de beach-volley en deux contre deux. Seul le contact avec les bras est interdit. L’engagement se fait au pied, sur une petite butte de sable. La réception de la balle se fait sur la poitrine, suivie d’une passe de la tête de l’autre joueur et l’attaque se fait de la tête, voire en ciseau avec les pieds pour les plus forts. En fait, il s’agissait d’une étape du circuit de championnat du monde. Les matchs se sont étalés sur plusieurs jours, la finale a eu lieu un dimanche, opposant deux équipes brésiliennes.

footvolley

Les soirs suivants nous sommes allés à des concerts de musique corse. J’adore ce style de musique chevrotante.

Musiciens

Enfin, nous sommes allés au marché presque tous les jours.

Olives